Courtney Sarault

Courtney Sarault

La patineuse à l'esprit sportif

« Si tu penses essayer un sport, vas-y ! Travaille fort, aie du plaisir et tu deviendras bon. » Telles sont les paroles d’encouragement que la patineuse de vitesse sur piste courte, Courtney Sarault, a évoqué. Elle m’a d’ailleurs invitée à en apprendre plus sur son sport qui va à une très grande vitesse.

La patineuse de vingt ans a vu le jour le 24 avril 2000. Elle vient d’une famille où le sport a toujours été présent. Son père, Yves Sarault, est un ancien joueur de hockey. « Ma famille a toujours été athlétique. Mon père était un joueur de hockey professionnel. Ma mère a fait de la gymnastique et mon frère du hockey », m’a-t-elle confié.

En ce qui a trait à l’école, la jeune patineuse a voyagé beaucoup entre le Nouveau-Brunswick et Montréal. « Pour la première période de ma vie,déclare-t-elle, lorsque j’étais plus jeune, et que j’étais au secondaire, c’était un peu plus difficile parce que je devais passer six mois au Nouveau-Brunswick pour l’école. Ensuite, les six autres mois, je les passais à Montréal pour l’entraînement. » Elle prévoit prendre des cours en ligne, mais pour l’instant, son horaire est trop chargé.

Comme tout bon athlète, pour exceller dans son sport, la jeune Courtney a un régime d’entraînement rigoureux. Pas de réussite sans effort. « Je pratique deux fois par jour des fois même trois. Le mercredi , je m’entraîne une fois et le dimanche, c’est mon jour de congé. Elle poursuit en disant que les entraînements sont épuisants physiquement. « C’est la vie quand tu veux exceller ! »

Ses parents ont joué un rôle capital dans sa vie. Ce sont ses modèles et ils continuent à être sa source d’inspiration. « J’ai vraiment été chanceuse d’avoir des parents comme eux. Peu importe l’heure qu’il était, ils m’ont toujours amenée à mes pratiques et ils m’ont toujours motivée. Je suis vraiment reconnaissante. » conclut-elle.

Pour finir, notre jeune passionnée avait des conseils prodigieux pour ceux qui souhaitent devenir de bons athlètes. « Il faut travailler fort et se dédier complètement à son sport tout en ayant une conduite exemplaire et une bonne attitude. » Sur ces belles paroles, je vous invite à chausser vos patins et à aller suivre Courtney, à toute vitesse, sur son compte Instagram @court_sarault 

Crédit Photo : @gregkolz 


         - Sarah-Lynn Pauléus -


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés